Ava Max, la nouvelle voix assumée de la pop

A 26 ans, la chanteuse Ava Max cumule les tubes. Après plusieurs années de galère et de détermination, la jeune star de la pop sort son premier album Heaven and Hell le 18 septembre. Un cocktail vitaminé qui crie féminisme et acceptation de soi.

Cheveux blonds platine, coiffures extravagantes et tenues excentriques, Ava Max ressemble à s’y méprendre à Lady Gaga. Au-delà de l’aspect physique, toutes deux défendent le droit à la différence, thématique que l’on retrouve dans leurs chansons.

Pour autant Ava Max a un univers bien à elle. La jeune femme de 26 ans partage sans concession ses réflexions féministes, sa vision de l’amour et de ses dérives toxiques. Et c’est derrière ses chansons pop et dance qu’on devine la femme derrière l’artiste.

Des débuts compliqués

Amanda Ava Koci naît dans le Wisconsin en 1994. Peu avant sa naissance, ses parents d’origine albanaise s’installent aux Etats-Unis. Sa mère, chanteuse d’opéra, l’initie très jeune à la musique. A 14 ans, Ava tente de se faire une place dans l’industrie musicale et déménage à Los Angeles avec sa mère.

Après des années de galère et de refus, elle rencontre le producteur Henry Russell Walter, alias Cirkut. Il a notamment collaboré avec The Weeknd, Miley Cyrus ou encore Katy Perry. En 2017, Ava Max signe avec la maison de disques Atlantic Records. 

Féminisme et différence

Côté influence, Ava Max se dit proche de Mariah Carey, Madonna ou Britney Spears. Un terrain pop a priori commercial dont Ava Max se sert pour mieux diffuser ses idées. En 2017, elle sort My Way, classé numéro un dans plusieurs pays. On y perçoit déjà son engagement féministe et sa volonté de liberté :

« Sois un peu plus convenable, disent-ils,
Parle un peu moins fort, disent-ils
Comporte-toi comme une lady, mais je dis :
Cette fois, je le fais à ma façon »

Paroles extraites de My Way

On peut retrouver ces mêmes thèmes un an plus tard avec Sweet but Psycho, numéro un dans 22 pays. Ava Max y dénonce la tendance qu’ont certains hommes à qualifier à tort les femmes de folles. « Depuis qu’on est petites, on nous dit quoi penser, comment nous habiller, comment se comporter et je ne pense pas que ce soit juste », admet-elle dans une interview.

Si on a un avant-goût dans My Way et Sweet but Psycho, c’est dans Not your Barbie girl et Kings and Queens que son engagement féministe est le plus évident. 

Véritable succès sur Tiktok cet été, la chanson Not Your Barbie girl est devenue un hymne contre les injonctions de beauté et de jeunesse. Beaucoup de jeunes filles se sont reconnues dans ce tube au point de lancer un Barbiegirl  challenge.

« Je ne suis pas ta poupée Barbie
Je vis dans mon propre monde
Je ne suis pas en plastique
Appelle-moi classique »
Paroles extraites de Not you Barbie girl

En ce qui concerne Kings and Queens, c’est le visuel de la pochette qui donne le ton. Ava Max pose sur un trône, épée entre ses jambes écartées. Une position culturellement masculine que s’approprie la jeune femme.

« Je ne suis pas une demoiselle en détresse, tu n’as pas besoin de me sauver

Une fois que je crache du feu, tu ne peux plus m’apprivoiser

Et tu peux penser que je suis faible sans épée

Mais si j’en avais une, elle serait plus grosse que la tienne »

Paroles extraites de Kings and Queens

Acceptation de soi

« J’ai écrit [Kings and Queens] car j’ai grandi en voyant trop peu de reines en positions de pouvoir. Je me suis vraiment demandée ce qui n’allait pas dans ce monde. Pourquoi y-a-il uniquement des hommes aux postes importants ? J’avais envie que les femmes gravissent de plus en plus les échelons », confie Ava Max à une radio américaine.

S’il y a bien un message qui revient régulièrement dans ses chansons, c’est l’importance de l’acceptation de soi et des autres. Elle en parle ouvertement dans sa chanson So am I. Dans le clip, on peut voir Ava Max déambuler dans un lycée, temple du mal-être pour certains, en compagnie d’élèves qui ne rentrent pas dans la « norme » et qu’elle encourage à s’exprimer.

« T’es-tu déjà senti marginalisé ?

Que tout en toi était sombre et tordu

Mais c’est pas grave d’être différent

Car je le suis aussi »

Paroles extraites de So am I

 

Dans les mêmes sonorités pop et dance, Ava Max a sorti, début septembre son titre OMG what’s happening ?  qui figurera sur Heaven and Hell. Un album engagé qui devrait inscrire la jeune chanteuse dans les pas de Dua Lipa, Lizzo ou encore Miley Cyrus. 

Amandine Sanchez

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s