Space Force, une satire en demi-teinte de l’ère trumpienne

De retour sur Netflix, le duo Greg Daniels et Steve Carell nous offre la première parodie de la présidence de Donald Trump. Armée, fusées, conquête spatiale et concurrence avec la Chine, tout y est ! Sauf les fous rires.  

De grands espoirs étaient placés sur Space Force dès son annonce par Netflix. La raison ? La série signe le retour d’un duo de choc qui a marqué l’univers des sitcoms : Greg Daniels et Steve Carell. 

Pour les novices, Greg Daniels est l’homme derrière l’adaptation américaine de The Office souvent considérée – à juste titre – comme l’une des meilleurs sitcoms américaines. Pendant 7 saisons, Steve Carell y campe le rôle du mythique Michael Scott, dirigeant d’une branche de l’entreprise de vente de papier Dunder Mifflin. 

D’après une idée de Donald Trump

Avec Space Force, Greg Daniels s’éloigne de l’esprit faux documentaire de The Office et signe une véritable parodie…inspirée du président américain Donald Trump ! Alors que Ronald Reagan avait sa Star Wars ( « Guerres des étoiles » en français) en 1983, le 45e président des États-Unis veut une Space Force – traduisez « force spatiale ». 

Le 18 juin 2018, Trump annonce son envie de créer cette sixième branche de l’armée américaine au côté de l’US Army, US Air Force, Marine Corps, US Navy et la Garde côtière. Son but est tout simplement la conduite de missions militaires dans l’espace. Officiellement, cette branche dépendant de l’armée de l’air n’est créée que le 20 décembre 2019. Greg Daniels n’a pas attendu aussi longtemps pour se pencher sur la question et surtout s’en moquer sans honte. 

Steve Carell est le général Mark Naird, un aviateur. Dans le premier épisode, il reçoit la fameuse quatrième étoile lui permettant de rejoindre le comité des chefs d’état-major (Joint Chiefs of Staff, la plus haute instance militaire aux États-Unis). Alors qu’il espère prendre la tête de l’armée de l’air, Mark se retrouve à diriger la Space Force. 

Un an plus tard, il habite dans le désert du Colorado, où se trouve le nouveau QG de la force spatiale. Sa fille, Erin (Diana Silvers) a dû l’accompagner à reculons et la situation avec sa femme Maggie (Lisa Kudrow) est pour le moins compliquée. 

Une comédie familiale 

Naird est accompagné quotidiennement par le Dr. Adrian Mallory, le directeur scientifique de la Space Force remarquablement interprété par John Malkovich. Ajoutez à cela Ben Schwartz dans le rôle de « Fuck Tony », le responsable médias qui souhaite tweeter à tort et à travers, le capitaine Ali (Tawny Newsome), une jeune femme afro-américaine voulant devenir astronaute ou encore le docteur Chan (Jimmy O. Yang) qui en a marre qu’on le prenne pour un coréen. N’oublions pas Don Lake qui interprète Brad Gregory, le second du général Naird souvent à côté de la plaque. 

Avec tout ce beau monde, Mark ne sait plus où donner de la tête. Surtout que le président des États-Unis – un Donald Trump jamais nommé mais dépeint comme despote et xénophobe – souhaite avoir des « boots on the moon » (« troupes sur la lune ») pour 2024. Seulement la Chine n’est jamais très loin, faisant écho à la réalité. Si les scientifiques ont souvent une approche diplomatique, les hommes de l’armée veulent bombarder à tout prix. 

© Netflix

Au final, si cette première satire de l’ère trumpienne se moque clairement des lubies du président et de l’armée, elle ne prend jamais position contre. Le rythme soutenu de la sitcom est agréable mais la plupart des blagues tombent à plat et manquent de piquant. 

Space Force fait plus souvent penser à une comédie familiale racontant simplement la vie d’hommes et de femmes. Cette première saison donne l’impression d’un prélude, plantant le décor des prochaines qui seront, espérons le, plus mordantes (même si Netflix n’a pas encore officiellement renouvelé la série). Après tout, comme The Office ou Parks and Recreations le prouvent, Greg Daniels a tendance à s’améliorer avec le temps. 

Space Force (saison 1), disponible sur Netflix. 

Marine Langlois 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s